L’IHA recherche un stagiaire en Histoire numérique

L’Institut historique allemand recherche, pour le 1er avril ou le 1er mai, un stagiaire en Histoire numérique pour travailler sur des méthodes HTR appliquées aux sources médiévales et modernes.

Logiciel Transkribus. Source : AN, X/1a/4795, fol. 33.

Le stage s’inscrit dans un projet visant à l’adaptation et au perfectionnement de modèles de méthodes de transcription HTR sur des corpus médiévaux et modernes. Il cherche à réaliser une analyse comparée des spécificités de deux outils mobilisés : Transkribus, dans le cadre de l’adaptation d’un modèle préexistant appliqué aux registres de plaidoyers du Parlement civil de Paris (1395-1571) ainsi que d’eScriptorium, utilisé comme base de la mise en ligne de l’édition électronique de la correspondance de Constance de Salm (1767-1845).

Le stage aura pour objectif de participer à ce processus, notamment en réalisant des instructions réutilisables pour les chercheurs non formés à l’HTR. Le projet DARIAH-EU « Harmonising Workflows in HTR/OCR Publication Pipelines of Textual Heritage », auquel la personne pourra participer, et vise également à la réalisation d’instructions, notamment vidéos et écrites, pour un public de chercheurs non-spécialistes.

Un des enjeux du stage sera de participer à la phase d’HTR, incluant la segmentation sémantique, l’entraînement du modèle en adéquation avec les spécificités linguistiques de la source ainsi qu’une réflexion sur la structuration des données obtenues.

Livrables scientifiques et techniques

Participation à l’entraînement d’un modèle HTR sur des sources médiévales et modernes
Participation à la transformation de transcription en éditions XML-TEI pour être publié sur la plateforme DiScholEd
Faire des propositions pour le cahier des charges fonctionnel et technique
Participation à la production et mise en ligne de jeux de données en formats ouverts
Rapport de projet
Possibilité de participer à l’analyse comparative des méthodes de transcriptions mobilisées
Production d’instructions écrites et/ou vidéos concernant l’entraînement de modèles HTR
Possibilité de participer à l’analyse des corpus

Compétences mises en application

– Usage d’outil de transcription : Transkribus, Kraken/eScriptorium
– Paléographie tardo-médiévale et moderne
– Automatisation d’encodage XML-TEI
– Rédaction
– Possiblement usage de Python pour l’analyse

Conditions du stage

Lieu de travail : Hôtel Duret de Chevry, 8 rue du Parc Royal, 75003, Paris

Temps de travail hebdomadaire : 35 heures/semaine en présentiel.

Gratification mensuelle : Selon règles en vigueur, 3,90€ brut de l’heure, soit environ 590 euros/mois

Durée du stage : 4 mois souhaités, 3 possibles. Début possible au 1er avril ou au 1er mai 2023

Compétences complémentaires appréciées, mais non déterminantes :

– Parler allemand
– Connaissances des périodes historiques médiévales et modernes

Contacts

Pour toutes questions concernant la dimension scientifique du stage : Pauline Spychala, pspychala@dhi-paris.fr

Pour toutes questions concernant les détails administratifs : Maria David, mdavid@dhi-paris.fr

Les candidatures sont à envoyer à Pauline Spychala. Elles doivent se composer d’une lettre de motivation et d’un CV détaillant les compétences informatiques.



Citer ce billet
Pauline Spychala (2023, 1 mars). L’IHA recherche un stagiaire en Histoire numérique. Digital Humanities à l'Institut historique allemand. Consulté le 23 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nkzq

Pauline Spychala

Post-doctorante en Histoire numérique à l'Institut historique allemand de Paris. Docteure en Histoire médiévale.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search