Projet de coopération avec l’IDH Cologne pour le relaunch de la base de données « Adressbuch der Deutschen in Paris von 1854 »

Vue d’une page numérisée de l’Adressbuch

L’IHA coopère avec l’Institut für Digital Humanities (IDH) de l’Université de Cologne pour relancer une base de données créée à l’IHA dans le cadre d’un projet de recherche entre 2003 et 2006. La base de données « Adressbuch der Deutschen in Paris von 1854 » répertorie 4.772 adresses, majoritairement d’artisans et de commerçants allemands qui résidaient à Paris et dans ses faubourgs. Cette base de données est basée sur un livre imprimé en 1854, une sorte de Pages Jaunes avant l’heure, conservé à la Bibliothèque historique de la ville de Paris. La base de données mise en ligne en 2006 est entre temps devenue désuète, notamment parce que les données qu’elle hébergeait n’étaient pas disponibles en libre accès. L’objectif de cette coopération est, en plus d’opérer des mises à jour techniques et graphiques, de restructurer et d’enrichir les données afin de les publier ensuite sous licence Creative Commons pour les rendre utilisables par la recherche.

La nouvelle interface-web a été développée à l’aide du framework CakePHP. Celui-ci permet d’afficher intelligiblement toutes les entrées de l’Adressbuch (individus et entreprises), qui contiennent d’autres informations en plus du nom et de l’adresse. Il est désormais également possible de sélectionner chaque rue et arrondissement de Paris figurant dans la base et de visualiser les individus sur une carte moderne de Paris. Le moteur de recherche a été amélioré de sorte à pouvoir prendre en charge une simple recherche textuelle tout comme une recherche avancée sur des champ en particulier. Le formulaire de recherche avancée a été conçu pour permettre une recherche de similarités pour chaque requête et permet donc de contourner la problématique des fautes de frappe.

Vue sur la carte de Paris

Le clou de cette nouvelle interface est une carte sur laquelle s’affichent les entrées trouvées, caractérisées par des marqueurs de couleurs. Il est désormais également possible de télécharger les jeux de données sélectionnés ou bien la totalité de la base. L’application web propose une interface de présentation des données de l’Adressbuch claire et plaisante. Permettre la projection des marqueurs sur un fond de carte historique en plus du fond de carte actuel (Openstreetmap) afin de mieux saisir l’organisation des rues d’alors est l’une des perspectives de développement du projet.

Pour pouvoir proposer pour chaque entrée de la base la page originale du livre, l’exemplaire imprimé de 1854 a été emprunté une nouvelle fois à la Bibliothèque historique de la ville de Paris, également partenaire du projet. Les pages du livre ont été numérisées et seront proposées à l’affichage et au téléchargement au format JPEG, en résolution standard et haute définition.

L’Adressbuch der Deutschen de 1854

La nouvelle page web est hébergée par l’IDH sur un serveur de l’Université de Cologne dans le cadre du partenariat entre l’IHA et l’IDH. L’IHA est responsable de la poursuite du développement de l’application et de la prise en charge du code. À la suite des phases de test à venir, l’interface web sera publiée très bientôt.

GitHub Adressbuch: https://github.com/DH-Cologne/Adressbuch1854


Direction du projet

Mareike König
Directrice adjointe
Directrice du département DH
IHA Paris

Jürgen Hermes
Sprachliche Informationsverarbeitung
Institut für Digital Humanities
Universität zu Köln

Collaborateurs/-trice

Alina Ostrowski (IDH, development)

Evan Virevialle (IHA, development)

Gérald Kembellec (DHIP, development)

Dennis Demmer (IDH, administration)

dhiparis

Teamaccount der Redaktion. Forschen – Vermitteln – Qualifizieren: Das DHI Paris ist ein zentraler Akteur international ausgerichteter historischer Forschung im Verbund der Max Weber Stiftung, Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search