Deuxième Master Class franco-allemande en Humanités Numériques “Approches numériques de sources autobiographiques issues des guerres” #dhmasterclass

Appel à candidature

Lieu: Institut Historique Allemand, Paris

Date: 1.10.2018 (14h00)  au 5.10.2018 (13h00)

Date limite de dépôt des candidatures: 30 juin 2018  (en un seul fichier pdf)

Mail:  defr.dh.masterclass[at]gmail.com

hashtag: #dhmasterclass

Organisé par: Anne Baillot, Mareike König, Marie Puren

Cette deuxième Master Class franco-allemande en Humanités Numériques à l’Institut Historique Allemand (du 1er au 5 octobre 2018) est consacrée aux sources autobiographiques écrites dans le contexte des guerres, notamment de celles du XIXème et du XXème siècles dont la France et l’Allemagne ont été des acteurs majeurs (guerres napoléoniennes, guerre de 1870/71, Première et Deuxième Guerre Mondiale).

Elle poursuit trois objectifs scientifiques :

–  Mettre en pratique et en perspective les nouvelles opportunités offertes par les méthodes numériques pour le travail sur les témoignages de guerre, notamment la publication et l’exploration numérique des sources (reconnaissance de texte, extraction d’entités nommées, annotation XML/TEI), permettant ainsi de former les participants aux fondements méthodologiques à partir desquels analyser les sources textuelles en synchronie et en diachronie. Il devient ainsi possible de reprendre à nouveau frais, avec des corpus originaux et des méthodes nouvelles, les thèses fortes de l’historiographie actuelle, comme celle de la totalisation de la guerre, ou celle de l’écart entre discours officiel et discours privé dans le cas de rencontres avec l’ennemi.

–  Favoriser la diffusion de savoirs historiques à un public plus large au moyen des méthodes de la Public History (Webdesign, réseaux sociaux, implication des institutions patrimoniales, didactique de l’histoire) ;

–  Sensibiliser les jeunes chercheurs/ses aux bonnes pratiques numériques, notamment  la production de données interopérables et l’usage des standards ;

–  Favoriser les interactions entre jeunes chercheurs/ses en les mettant en contact les uns avec les autres et en encourageant les transferts de compétence franco-allemands.

Pour l’analyse du contenu de ces documents, on présentera et testera une combinaison de méthodes herméneutiques (analogues) et de méthodes numériques, qui seront appliquées au corpus de manière complémentaire et adaptées à mesure. Au-delà d’une formation à un workflow d’édition solide, il s’agira de former les participants à la mise en œuvre de méthodes numériques, mais aussi à la réflexion critique sur ces méthodes et leur mise en œuvre.

Une conférence plénière de Franziska Heimburger (Paris-Sorbonne) est prévue le jeudi 4 octobre au soir. La dernière journée (5 octobre) sera consacrée à la réalisation collective d’un code de bonnes pratiques pour les workflows éditoriaux de sources autobiographiques à partir du Standardization Survival Kit du projet européen H2020 PARTHENOS.

Déroulement de la semaine

Le programme est réparti sur cinq jours, axés chacun sur un thème précis. Chaque journée est encadrée par un(e) expert(e) qui ouvre sur une petite présentation introductive du sujet, suivie d’une discussion et d’un échange approfondi. Le travail collaboratif, en petits groupes encadrés par les expert(e)s et les organisateurs/trices, constitue le cœur du dispositif pédagogique. La philosophie reste celle du THAT-Camp puisque le groupe de participant(e)s dispose d’une grande latitude pour organiser le déroulé exact des journées de manière à ce que de grandes plages de temps puissent être dédiées au travail sur les données apportées par les participant(e)s.

Les avancées méthodologiques et/ou réflexives peuvent jour après jour être documentées dans des billets de blog: les blogs francophone et germanophone consacrés aux Humanités Numériques à l’Institut Historique Allemand sont ouverts aux participant(e)s et aux expert(e)s.

Thèmes abordés

Édition scientifique numérique : Particularités des sources autobiographiques ; reconnaissance automatique de manuscrits avec Transkribus, suivi d’un travail sur la sortie d’OCR brute ; présentation et discussion des standards de qualité, du préprocessing et des résultats prédéterminés par le travail algorithmique dès les premières étapes du travail numérique ; gestion des données de la recherche et archivage à long terme.

Transformation du texte brut en TEI/XML: transformation automatique et semi-automatique.

Enrichissement/annotation: Relier le texte aux fichiers d’autorité, au niveau national (GND pour l’Allemagne) et international (VIAF) ; thesauri, reconnaissance d’entités nommées.

Présence web et Public History : préparer une édition pour la publication ; solutions logiciel clef en main vs. programmer par soi-même ; principes de base de la diffusion des résultats de la recherche vers un public plus large.

Conditions de participation et de candidature

Cette Master Class en Humanités Numériques s’adresse à 10 jeunes chercheurs/ses français/es et 10 jeunes chercheurs/ses allemand(e)s (doctorants, postdocs), mais aussi à des étudiants de master, ayant un projet d’édition numérique de sources autobiographiques en lien avec les guerres franco-allemandes ou qui sont activement impliqués dans un tel projet. Les candidatures provenant d’autres pays sont les bienvenues du moment que les compétences linguistiques (allemand, français ou anglais niveau natif) et la qualité scientifique du dossier le permettent.

Pièces à fournir pour la candidature (en français ou en allemand) : lettre de motivation (max. 1 p.), description du projet de recherche (max. 2 p.), CV (max. 1p.). L’ensemble de ces documents est à envoyer sous la forme d’un seul pdf à l’adresse: defr.dh.masterclass[at]gmail.com au plus tard le 30 juin 2018. Des renseignements complémentaires sur la recevabilité du dossier en amont peuvent être demandés aux organisatrices à cette adresse. Les critères de sélection des dossiers sont les suivants: première expérience dans le domaine de l’édition numérique scientifique, qualité du projet de recherche, intérêt pour les méthodes numériques en général, mise à disposition de ses propres données pour le travail collaboratif dans le cadre de la master class.

Les participant(e)s s’engagent à participer à la semaine entière, du lundi 1er octobre (14h) au vendredi 5 octobre 2018 (13h) inclus. Vous réservez et payez votre voyage par vous-mêmes. Nous remboursons ensuite voyage (train 2ème classe)  et logement (max. 80 EUR/nuit) sur présentation des factures et à hauteur de 400 EUR max. pour les voyageurs venant de l’étranger, 200 EUR pour les voyageurs venant de France (hors Paris et région parisienne). Les repas de midi sont fournis à l’Institut historique allemand.

Les candidat(e)s seront notifié(e)s au plus tard le 15 juillet 2018 de l’acceptation ou du refus de leur candidature.

Comité scientifique d’organisation: Anne Baillot (Le Mans Université), Mareike König (DHI Paris), Marie Puren (Inria).


dhiparis

Teamaccount der Redaktion. Forschen – Vermitteln – Qualifizieren: Das DHI Paris ist ein zentraler Akteur international ausgerichteter historischer Forschung im Verbund der Max Weber Stiftung, Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.