Une blogosphère à fort potentiel : petit tour des blogs d’histoire germanophones

de Klaus Graf et Mareike König

Après avoir récemment présenté la blogosphère française en histoire dans Archivalia, nous souhaitons avec cet article jeter en parallèle un regard sur les blogs d’histoire germanophones.

Contrairement à son homologue française1, la blogosphère germanophone dans le champ historique est encore réduite et aisée à circonscrire. Une des explications réside sans doute d’une part dans le dédain qui entoure souvent en Allemagne le blogging scientifique. Tant que les articles évalués par les pairs auront plus de poids qu’un blog scientifique dans un CV, les historiens préféreront concentrer leur énergie dans des publications « traditionnelles ». Or l’un ne devrait pas exclure l’autre2 L’Allemagne pâtit d’autre part d’un déficit structurel en la matière : il n’existe aucun forum qui centralise les blogs en sciences humaines et qui leur offre donc une meilleure visibilité, des standards de qualité ainsi qu’un archivage. Le portail de blogs germanophones tout récemment ouvert, de.hypotheses.org, doit remédier à cette situation et donner naissance à une communauté interconnectée de blogueurs professionnels germanophones, qui ne craignent pas d’utiliser cet outil pour dialoguer avec des collègues et l’opinion publique3.

La première chose qui frappe à comparer les blogosphères historiques francophone et germanophone est qu’il n’existe dans ce dernier espace quasiment pas de blogs consacrés à un thème précis et modérés par des groupes de recherche. La plupart des blogs en histoire ont une approche transversale. On trouve également peu de blogs en accès public, adossés à un séminaire universitaire. En France, les blogs de fouilles archéologiques sont très appréciés, ils sont également inexistents en Allemagne, tout comme les blogs de centres de recherche ou ceux qui entourent une publication. Logiquement il existe donc encore peu de blogs germanophones publiant des contributions scientifiques inédites ou diffusant des informations d’actualité sur les derniers résultats de la recherche. Archivalia est à ce jour le seul site à avoir une rubrique de recensions scientifiques qui dépasse la simple annonce des sorties. Il existe en revanche quelques agrégateurs proposant un aperçu des contributions issues de divers blogs d’histoire, comme « PlanetClio », ou des blogs qui voient le jour dans le sillage de sites ou portails spécialisés en histoire, comme infoclio.ch.

Nous proposons dans ce qui suit une brève présentation des blogs germanophones en histoire que nous considérons comme les plus importants. Ce panorama subjectif est organisé de façon alphabétique. Nous adjoignons en annexe une liste mentionnant d’autres blogs, en guise de première étape d’un « défileur » le plus exhaustif possible de la blogosphère historique germanophone. weblog.histnet.ch propose d’autres évaluations et informations de la plupart des blogs cités ici et distingue provisoirement un blog historique par mois4 . La photographie de la blogosphère historique de 2006 réalisée par Sabine Bütter dans la revue GWU est également riche d’enseignements5.

 

Adresscomptoir

http://adresscomptoir.twoday.net/

Le blog animé depuis fin juin 2005 par Anton Tantner, historien viennois, contient surtout des brèves sur les nouveaux liens Internet ou sur la littérature récente. On y trouve aussi des documents sur ses propres domaines de recherche, comme des photos historiques de la numérotation des voies ou un extrait d’article scientifique. Tantner alimente en outre un blog de séminaire intitulé « Digitale Medien in der Geschichtswissenschaft » (« Médias numériques en histoire »). En 2011, Tantner a rédigé un article intéressant sur son expérience de blogueur pour medienimpulse.at.

Nombre de billets publiés sur le blog en octobre 2011 : 29, en septembre 2011 : 21

 

Antike und Abendland (Antiquité et Occident)

http://fazcommunity.faz.net/blogs/antike/default.aspx

Uwe Walter, professeur à l’université de Bielefeld, rédige plus une tribune culturelle pour la FAZ sur les questions d’histoire antique ou sur sa pertinence pour notre époque contemporaine qu’un véritable blog. Il ne se considère d’ailleurs pas comme un blogueur, ainsi qu’il l’a expliqué dans une interview accordée à L.I.S.A. Blog ou non, ses billets sont divertissants, les liens tissés avec l’actualité quotidienne en général intéressants, à l’instar du billet « Les Troyens blâmés à tort », dans lequel il analyse le débat sur le « cheval de Troie fédéral (Bundestrojaner) » en le replaçant dans un contexte mythologique.

Nombre de billets publiés sur le blog en octobre 2011 : 5, en septembre 2011 : 5

 

Arbeitsgemeinschaft Frühe Neuzeit (Groupe de travail Temps modernes)

http://agfnz.historikerverband.de/

Lancé à l’automne 2010, le blog de l’AGFNZ doit disparaître de la toile fin 2011 conformément aux vœux de ses modérateurs. Une décision regrettable car c’est l’un des rares blogs où l’on trouve des petites contributions scientifiques inédites ainsi que des digests mensuels de recensions très pratiques. Notamment, les 184 amis que ce blog compte sur Facebook espèrent qu’il sera repris par la chaire d’histoire des Temps modernes d’Aix-la-Chapelle (Christine Roll) et hébergé sur de.hypotheses.org.

Nombre de billets publiés sur le blog en octobre 2011 : 1, en septembre 2011 : 2

 

Archaeologik

http://archaeologik.blogspot.com/

« Archaeologik est un blog à caractère scientifique s’intéressant à des questions d’archéologie et de protection du patrimoine. Il s’attache moins à publier les dernières découvertes sensationnelles qu’à traiter des aspects théoriques et méthodologiques fondamentaux de l’archéologie ou des questions de politique scientifique » indique Rainer Schreg, chercheur en archéologie au RGMZ, à propos de son projet. Outre des contributions sur la politique culturelle en matière de protection du patrimoine, une petite série d’articles cherche à mettre en lumière les atouts de l’archéologie aérienne pour la recherche sur les parcellaires anciens.

Nombre de billets publiés sur le blog en octobre 2011 : 13, en septembre 2011 : 13

 

Archivalia

http://archiv.twoday.net

Dès que l’on pense blog d’histoire dans l’espace germanophone, Archivalia est le premier nom qui vient à l’esprit. Fondé en 2003 par Klaus Graf à titre de blog collaboratif, Archivalia s’est taillé une place de choix grâce à ses nombreux billets scientifiques de qualité et à sa rubrique de recensions scientifiques. Archivalia diffuse en outre de nombreux liens pertinents et atteint ainsi un rythme de publication tout bonnement vertigineux. Dès 2004, H-Soz-u-Kult avait relevé dans une recension sa « pluralité prononcée » et son intérêt pour des thèmes très divers. Archivalia s’est de surcroît fait un nom en tant que « fer de lance de la lutte pour le libre accès (open access) »6. Sur ce blog, Klaus Graf se mobilise en outre pour la renaissance de miscellanées, de publications éclatées et de fragments de textes, comme il a souligné dans son intervention à l’IHA. Archivalia est le seul blog à ce jour à alimenter la communauté scientifique avec autant d’informations de qualité.

Nombre de billets publiés sur le blog en octobre 2011 : 274, en septembre 2011 : 378

 

Digitale Regionalgeschichte (Histoire régionale numérique)

http://digireg.twoday.net/

Avec Antike und Abendland d’Uwe Walter, ce blog est le seul autre recensé ici à être animé par un professeur des universités. Karl Heinz Schneider, de l’université de Hanovre, publie principalement des brèves, et ce, à un rythme irrégulier. Il fait parfois un rapport sur les activités de l’atelier de l’historien régional, comme dans le billet « Vom Nutzen des Internet für die transnationale Geschichte » (« L’utilisation d’Internet pour l’histoire transnationale »), qui évoque un projet de recherche sur la correspondance de Sophie Meinecke, partie de Basse-Saxe en 1858 avec son mari pour émigrer en Californie.

Nombre de billets publiés sur le blog en octobre 2011 : 1, en septembre 2011 : 2

 

Kritische Geschichte (Histoire critique)

http://kritischegeschichte.wordpress.com

Il s’agit d’un blog collectif modéré par Richard Heigl, qui se place sous le signe d’une « histoire critique » (de gauche). On y débat principalement de l’actualité de la recherche. Plus rarement, l’équipe publie de plus longs articles à caractère programmatique, à l’instar du billet intitulé « Critique d’une critique du capitalisme » à propos d’une conférence que Jürgen Kocka a tenue début décembre 2011. Auto-estimation et chiffres de fréquentation du blog dans son billet sur les statistiques.

Nombre de billets publiés sur le blog en octobre 2011 : 6, en septembre 2011 : 3

 

Medien im Geschichtsunterricht (Les médias dans les cours d’histoire)

http://geschichtsunterricht.wordpress.com/

« Le blog doit offrir l’opportunité d’échanger et de discuter des réflexions méthodologiques relatives à l’utilisation et à la manipulation des médias en cours d’histoire », déclare Daniel Bernsen, professeur en lycée et membre du Pädagogisches Landesinstitut (Institut pédagogique régional) situé à Coblence. Les commentaires étant nombreux sur le blog de Bernsen, il tient ses promesses. C’est une adresse importante pour les enseignants friands d’Internet, parce que le blog ne se contente pas de présenter différents médias et les applications du web 2.0, mais décrit aussi des unités didactiques (par ex. l’unité didactique « Charlemagne en deux parties »).

Nombre de billets publiés sur le blog en octobre 2011 : 13, en septembre 2011 : 14

 

weblog.hist.net

weblog.hist.net

Les historiens suisses Peter Haber et Jan Hodel publient depuis 2005 des billets sur l’histoire et les médias numériques. Le blog se distingue par des hyperliens stimulants ainsi que par ses articles concis, bien écrits et inédits, parfois rédigés par des auteurs invités. La palette thématique va « de l’accès libre à l’apprentissage en ligne, de Google aux droits d’auteur, des outils d’aide bibliographique aux instruments d’écriture collaborative, des cartes numériques aux manuscrits numérisés, du web 1.0 au web 3.0 », pour reprendre leur propre description du blog. weblog.hist.net est un incontournable pour les historiens numériques et tous ceux qui veulent le devenir.

Nombre de billets publiés sur le blog en octobre 2011 : 9, en septembre 2011 : 23

 

Autres blogs

La liste suivante est une étape préliminaire à la création d’un « défileur » le plus exhaustif possible de la blogosphère historique germanophone. Dans une « perspective historique », il faudrait naturellement la compléter par les projets abandonnés qui sont toujours en ligne ou qui se trouvent dans les archives d’Internet.

Arbeitskreis Policey/Polizei im vormodernen Europa
http://www.univie.ac.at/policey-ak/

 

Brennpunkt Geschichte
http://www.brennpunkt-geschichte.de/

 

burgerbe-blog
http://burgerbe.wordpress.com/

 

Digitaler Widerstand
http://digitalerwiderstand.wordpress.com/

 

Docupedia-Blog
http://docupedia.de/zg/Blog

 

einsichten
http://www.einsichten-online.de/

 

geschichte.quelle.lektüre
http://arcana.twoday.net/

 

Geschichtsblog
http://geschichts-blog.blogspot.com/

 

Geschichtsblog
http://www.geschichtsinfos.de/

 

GeschichtsPuls
http://geschichtspuls.de/

 

Geschichtsweberei
http://geschichtsweberei.blogspot.com/

 

Gewerkschaftsgeschichte – der Geschichtsblog von ver.di
http://verdiarchiv.blogspot.com/

 

Hamburgische Geschichten
http://hamburgische-geschichten.de/

 

Historikerkraus.de
http://historikerkraus.de/blog/

 

Historisch Denken Lernen
http://koerber2005.erzwiss.uni-hamburg.de/wordpress-mu/historischdenkenlernen/

 

infoclio.ch
http://www.infoclio.ch/de/blog?uid=

 

Klio surft
http://kliosurft.wordpress.com/

 

Oberschwäbische Mannigfaltigkeiten
http://mannigfaltigkeiten.twoday.net/

 

RambowGenealogie
http://www.rambow.de/

 

Schmalenstroer.net
http://schmalenstroer.net/blog/

 

Tribur.de
http://www.tribur.de/blog/

 

Weblog zu Netz und Geschichte
http://netzgeschichte.wordpress.com/

 

Zeittaucher
http://www.scienceblogs.de/zeittaucher/

 

Zwerge auf den Schultern von Riesen
http://zwergenblick.wordpress.com


 


 

 

 

  1. Cf. Mareike König, Blogging tricolore: geisteswissenschaftliche Blogs in Frankreich, in: Archivalia, 11.08.2011, http://archiv.twoday.net/stories/38743431/ []
  2. Cf. Pierre Mounier, Ouvrir l’atelier de l’historien : médias sociaux et carnets de recherche en ligne, in: Homo Numericus, http://homo-numericus.net/spip.php?article304. []
  3. Cf. Mareike König, Ein deutschsprachiges Blogportal für die Geisteswissenschaften: de.hypotheses.org, in: Digital Humanities am DHI, 2.12.2011 http://dhdhi.hypotheses.org/610 []
  4. http://www.hist.net/forschungpraxis/geschichtsblogs/ []
  5. Büttner, Sabine: Eintritt in die Blogosphäre, in: Geschichte in Wissenschaft und Unterricht, 57.2006/9, p. 540-1. En ligne seulement sur Internet Archive : http://web.archive.org/web/20080609081049/http://konzeptkomfort.de/arbeitsproben/detail8.htm. []
  6. http://archiv.twoday.net/stories/29751181/ []

Mareike König

Mareike König ist Historikerin und arbeitet u.a. über deutsch-französische Beziehungen im 19. Jahrhundert. Sie leitet die Abteilung 19. Jahrhundert, die Abteilung Digital Humanities und die Bibliothek des Deutschen Historischen Instituts Paris. Sie ist außerdem Leiterin der Redaktion des deutschsprachigen Blogportals für die Geisteswissenschaften de.hypotheses.org.

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 17/05/2014

    […] (voir à ce sujet les billets de Pierre Mounier et Mareike Koenig – ici et là – ainsi que la nouvelle rubrique “blogs et carnets” amenée à s’enrichir […]

  2. 17/05/2014

    […] (voir à ce sujet les billets de Pierre Mounier et Mareike Koenig – ici et là – ainsi que la nouvelle rubrique “blogs et carnets” amenée à s’enrichir […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *