L’Open Access Week 2014 en Allemagne #OAWeek

7945237850_8ba12ec393_zLa devise « Génération Ouverte » ou « Generation Open » de la semaine du libre accès met à l’honneur les jeunes (chercheurs et étudiants) qui contribuent à l’évolution du libre accès. La TIB/UB, la bibliothèque nationale des Sciences et de la Technologie (également bibliothèque de l’université de Hanovre) participe à l’Open Access Week avec différentes manifestations. Le 21 octobre, elle a proposé un atelier sur les demandes des institutions qui financent la recherche. Un deuxième atelier, le 22 octobre, était consacré à l’impact des scientifiques (l’indice h). Il s’agissait de réfléchir à l’influence des publications en libre accès. L’université de Lüneburg, quant à elle, présente ses activités dans le domaine du libre accès. Lors d’un atelier intitulé « Why Open Access Matters », les participants ont discuté des stratégies du libre accès de l’université, notamment de la base de données « Pure« .

Et c’est tout. Au moins, sur le site officiel de l’Open Access Week international ces deux institutions sont les seules à avoir proposé des manifestations pour cette semaine. Ce sont les seules qu’on trouve en cherchant « Germany » sur le site. Pourtant, il y a beaucoup plus d’événements en Allemagne, mais qui ne sont pas réunis sur un seul site comme pour l’Open Access France. Sur plusieurs sites universitaires on retrouve le bouton du libre accès qui souligne que les institutions favorisent ce mouvement, comme le fait l’université de Münster qui finance en partie les publications de ses chercheurs en libre accès.

Les réflexions du libre accès en Allemagne reposent notamment sur la Déclaration de Berlin sur le Libre Accès à la Connaissance en Sciences exactes, Sciences de la vie, Sciences humaines et sociales (version pdf en français ici). On y voit que la liste des signatures est longue (mais bien sûr elle ne pourra jamais être assez longue).

Outre l’Open Access Week, il y a plusieurs événements en Allemagne consacrés au libre accès tout au long de l’année. Le calendrier du site open-access.net (ici en anglais) donne un aperçu de quelques dates importantes, comme les journées du libre accès en septembre 2014, les Open Science Days en octobre 2014 et la rencontre de la Research Data Alliance en novembre 2014. Le but est de promouvoir le libre accès et le mettre en contexte à l’échelle locale. L’initiative de l’Open Access Week permet aux institutions de faire connaître leurs projets respectifs et d’informer sur les possibilités du libre accès à la connaissance.

L’Institut historique allemand qui fait partie de la fondation Max Weber soutient également le libre accès. Il publie de très nombreux travaux de chercheurs en libre accès et organise des séminaires et des conférences dans ce domaine. Mareike König a rédigé un billet sur ces projets de l’Institut historique allemand lors de l’Open Access Week l’année dernière1.

______________________

Crédits de la photographie : secret garden par jenny downing, licence CC BY 2.0

  1. Mareike König, L’Institut Historique Allemand Paris et l’accès ouvert #oaweek13, in: Digital Humanities à l’IHA, 26.10.2013. http://dhiha.hypotheses.org/1183 []

Lisa Bolz

Lisa Bolz ist Community Managerin bei de.hypotheses.org und wissenschaftliche Mitarbeiterin am Deutschen Historischen Institut Paris. Sie interessiert sich vor allem für Medien- und Kommunikationstheorien sowie für deutsch-französische Pressegeschichte.

More Posts

Follow Me:
Twitter

Lisa Bolz

Lisa Bolz ist Community Managerin bei de.hypotheses.org und wissenschaftliche Mitarbeiterin am Deutschen Historischen Institut Paris. Sie interessiert sich vor allem für Medien- und Kommunikationstheorien sowie für deutsch-französische Pressegeschichte.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Viola Voß dit :

    Propager des acitivités par la site de la Open Access Week ou par le Open Access Directory de l’université Simmons demande plusieurs comptes – peut-être cela est un blocage pour les responables de l’Open Access dans les différentes institutions?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *