L’Institut historique allemand Paris et l’accès ouvert #oaweek13

oaweek120x240Du 21 au 27 octobre 2013 on fête dans le monde entier la Semaine de l’Open Acces. Pendant cette semaine, on cherchera à populariser l’idée de libre accès aux résultats de recherche à travers des conférences, des colloques, des contributions à des blogs, des actions sur les réseaux sociaux et des publications de différents types. L’IHA soutient le mouvement pour l’accès ouvert, et cela de différentes manières :

La numérisation rétrospective

Depuis 2007, l’IHA numérise, en collaboration avec la Bibliothèque de l´Etat de Bavière de Munich, les publications suivantes consultables en libre accès sur la plateforme perspectivia.net :

    La revue Francia

    Les publications en série Beihefte der Francia et Pariser Historische Studien

Actuellement, on travaille à la mise en ligne des publications en série « Instrumenta » et « Studien zu Gallia Pontifica », qui vont être accessibles sur le Web vers le milieu de l´année 2014.

Les publications en libre accès en cours

L’IHA publie les revues en libre accès Francia-Recensio et Trivium ainsi que les publications en série en libre accès discussions sur perspectivia.net et Ateliers en collaboration avec Oldenburg Verlag. Il existe aussi une publication en libre accès isolée, Faire de l’histoire en Allemagne, qui inaugure la collection Scholar Guide.

La plateforme de publication des carnets de recherche en sciences humaines et sociale germanophones de.hypotheses.org et gérée conjointement par l’IHA, la Fondation Max Weber et le partenaire français Open Edition. Tous les carnets de recherche et blogs de la plateforme sont librement accessibles, à l’instar des deux blogs Germano-Fil et Franco-Fil, qui ont pour objectif de développer la compétence documentaire des étudiants et chercheurs travaillant dans le cadre franco-allemand.

L’IHA publie aussi sur son site Web des podcasts et des vidéos des conférences ou colloques qui ont eu lieu dans l’institut. Pour être informé de la mise en ligne de nouveaux podcasts on peut s’abonner aux flux RSS.

Banques de données : les résultats du dépouillement des archives en libre accès

Les papiers du comte Emmanuel von Croÿ (1718-1784) ont été récemment inventoriés et numérisés. Aussi bien l’inventaire que les documents numérisés sont librement accessibles sur le Web. Les documents ont été mis à disposition comme faisant partie du « domaine public », c’est-à-dire sans droits d´auteurs attachés1.

Le projet d’une base de données de la correspondance de Constance de Salm (1767-1845) est aussi dans sa phase finale. L’inventaire va être disponible librement sur le Web, l’accès aux documents numérisés sera géré par les archives de Toulon2

Les bases de données et publications suivantes sont également librement accessibles sur le Web depuis un certain temps déjà : 

 Conférences et exposés

L’IHA organise depuis 2010 le cycle de colloques Digital Humanities à l´IHA dont est issu aussi le présent carnet de recherche. Dans ce cadre, l´accès ouvert constitue toujours l’un des thèmes principaux, comme le montre entre autres le récent manifeste Jeunes chercheurs et les humanités numériques : un manifeste.

La bibliothèque et la médiation

La bibliothèque de l’IHA soutient le libre accès à travers son abonnement à la plateforme de publication et d’information en libre accès Open Edition, qui est financée en partie à travers le modèle économique Freemium4. Par ailleurs, la bibliothèque présente sur ses pages Web, à côté des produits sous licence auxquels elle est abonnée, de préférence des ressources en libre accès. Dans le cadre du séminaire Accéder à la documentation et aux ressources scientifiques sur l’Allemagne, l’accent est mis également sur la transmission des produits en libre accès.

Dans nos contributions aux blogs et nos traductions nous prenons aussi soin de contribuer au transfert des ressources en libre accès entre la France et l’Allemagne. Les « Mittwochstipps » du blog Franco-Fil5 et les « Suggestions du jeudi » postées sur Facebook et le blog Germano-Fil6 en sont un bon exemple. Il faut aussi signaler l’engagement dans les réseaux sociaux, notamment, outre les deux blogs mentionnés, Facebook, Twitter et Academia.edu.

Tout récemment, l´IHA s’est chargé de la traduction de la pétition « I love Open acces » en allemand et de sa diffusion dans l’espace germanophone. La pétition est toujours en ligne – la semaine du libre accès est un bon moment pour la signer.

Text de Mareike König accessible en allemand à l´adresse http://dhdhi.hypotheses.org/2040. Traduction Kaja Antonowicz.

_____________________________

 

  1. Voir : Les papiers d’Emmanuel duc de Croÿ 51718-1784) sont inventoriés et numérisés  http://dhiha.hypotheses.org/1047 []
  2. Sur ce projet voir : Phase de test pour la mise en ligne de la base de données sur la correspondance de Constance de Salm (1767-1845) http://dhiha.hypotheses.org/743 []
  3. Voir à ce sujet aussi : Adressbuch der Deutschen in Paris von 1845, http://19jhdhip.hypotheses.org/20. []
  4. Voir à ce sujet : Emotion und Open acces : die Diskussion in den französischen Geisteswissenschaften, http://dhdhi.hypotheses.org/1630. []
  5. Voir par exemple le Mittwochstipp 15 : Open acces week : die Veranstaltungen vom 21-25..10.2013 in Paris, http://19jhdhip.hypotheses.org/20. []
  6. Voir par exemple : Les revues littéraires et scientifiques des Lumières – la collection des revues de la bibliothèque numérique de l’Université de Bielefeld, http://germano-fil.hypotheses.org/1820. []

Mareike König

Mareike König ist Historikerin und arbeitet u.a. über deutsch-französische Beziehungen im 19. Jahrhundert. Sie leitet die Abteilung 19. Jahrhundert, die Abteilung Digital Humanities und die Bibliothek des Deutschen Historischen Instituts Paris. Sie ist außerdem Leiterin der Redaktion des deutschsprachigen Blogportals für die Geisteswissenschaften de.hypotheses.org.

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebookGoogle Plus

Mareike König

Mareike König ist Historikerin und arbeitet u.a. über deutsch-französische Beziehungen im 19. Jahrhundert. Sie leitet die Abteilung 19. Jahrhundert, die Abteilung Digital Humanities und die Bibliothek des Deutschen Historischen Instituts Paris. Sie ist außerdem Leiterin der Redaktion des deutschsprachigen Blogportals für die Geisteswissenschaften de.hypotheses.org.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *